Comment Manu est devenu OSS 117 - Libération - Choses vues, sur le web et ailleurs

How Tommy links
Yep, c'est tellement ça.

Le problème c'est qu'OSS 117 est écrit pour être stupide, misogyne, inculte, bloqué dans ses idées, avec une vision archaïque du monde. Mais il présente bien car il est jeune, beau, et en costard.
Il est écrit pour qu'on rigole de lui.

Et on a un président qui n'est autre qu'une version réelle de ce personnage. Ca fait mal.
(Permalink)

Attacks against GPG signed APT repositories - Packagecloud Blog

Liens SebSauvage
J'ai juste eu le temps de survoler l'article, mais de ce qu'en comprend, des attaques sont possibles sur la signature des paquets dans les dépôt APT (debian/ubuntu/Linuxmint).
Et pour parer à ça il faut impérativement accéder aux dépôts en TLS (https) et non http.
(Permalink)

Recursion

Liens SebSauvage
Blague de geek ^^
(Permalink)

Coucou les homophobes

Liens SebSauvage
Suite aux cacas nerveux que certains homophobes ont fait (+appel au boycott) quand Évian a mis le dessin de deux mecs qui se tiennent par la main sur une bouteille, je me suis fait plaisir.
(Permalink)

OsmAnd GPS and navigation

Liens SebSauvage
Avant l'été, mon application préférée de GPS est à moitié prix: 4,49€
Cartes du monde entier gratuites, à vie. Mises à jour tous les mois.
GPS utilisable hors ligne (même sans réception GSM/data).
Nombreux POI (magasins, pharmacies, boulangeries, stations service, etc.)
(Permalink)

Jeu gratuit: Shadowrun Returns Deluxe

Liens SebSauvage
Shadowrun Returns Deluxe est actuellement gratuit sur HumbleBundle.
C'est un jeu RPG/stratégie par tours.
Pour Windows, Linux et MacOS.
Vous obtenez une clé Steam.
(Permalink)

Eyes

Liens SebSauvage
Ha ha !  
Ça y est, je l'ai.

LET. THE. FUN. BEGIN. 😈

(700 yeux pour 2€, dans une petite boite qui ferme bien, pratique à transporter :-)
(Permalink)

Japanese Civil Servants Took Lunch 3 Minutes Early, Issue Apology On TV - 9GAG

Le Hollandais Volants -- Liens

En France, non seulement c'est c'est 3 minutes plus tôt, mais en plus c'est dans de la vaisselle à 500 000 euros et quand on leur demande des comptes, môssieur le président menace de faire construire sa piscine par des gens au RSA avant de monter dans son jet privé pour faire 110 bornes jusqu'à chez lui.

Cherchez les erreurs...


— (permalink)

The Gorilla Foundation is sad to announce the passing of our beloved Koko | koko.org

Les liens du Lapin Masqué

Oh, Koko, la gorille qui avait appris une langue des signes, est morte :'(

Une perte immense pour la communication inter-espèces, l'Humanité et la science.

(via Lila)
Permalink

Comment fonctionne un climatiseur ?

http://couleur-science.eu/rss.php

un climatiseur sous la neige
Il y a trois ans je publiais un article sur la production du froid. Je me permet de le compléter avec un nouvel article sur les climatiseurs, car malgré les apparences, un climatiseur n’est pas du tout un radiateur que l’on aurait monté à l’envers.

Chaleur, énergie, entropie

La chaleur, l’énergie thermique, c’est de l’énergie « dégradée », « désordonnée » : les molécules d’un corps chaud sont plus agitées, désordonnées que dans un corps froid. Vu sous cet angle, refroidir un corps serait de calmer ou d’ordonner les molécules. Or, si avoir un système désordonné à partir d’un système ordonné est très simple, l’inverse l’est beaucoup moins ! Et ceci est valable aussi dans la vie courante : est-il plus simple d’obtenir un puzzle ordonné ou désordonnée ?

En fait, il est fondamentalement impossible d’ordonner un système désordonné. C’est si fondamental même, que cela porte le nom de « deuxième principe de la thermodynamique ».
Ce principe dit que la quantité d’énergie « dégradée » dans un système isolé ne peut qu’augmenter : c’est la notion d’entropie.

Il n’existe donc aucune machine qui puisse juste refroidir un corps qu’on lui présente : ça serait une violation du deuxième principe.

Les frigos, ou climatiseurs font toujours quelque chose de plus que juste refroidir un corps : ils entraînent un échauffement quelque part ailleurs : votre frigo provoque un échauffement sur la grille au dos, et le climatiseur libère également une grande quantité de chaleur vers l’extérieur.

C’est uniquement comme ça que l’on peut refroidir un corps : en réchauffant quelque chose d’autre à la place. En réalité, ces appareils déplacent de la chaleur : ils prennent la chaleur au corps à refroidir pour l’évacuer dehors. Pour cela, il existe plusieurs méthodes, la plus simple étant celle que je vais expliquer ci-dessous.

Le climatiseur : machine à tranvaser de la chaleur
Le climatiseur doit prendre la chaleur contenue dans l’air de la pièce pour l’évacuer dehors. Pour cela, il faut tout d’abord que la chaleur passe de la pièce à votre clim. Ceci ne peut se faire que si votre climatiseur est plus froid que votre intérieur : la chaleur ne s’écoulant toujours que du corps chaud vers le corps froid :

transfert thermique climatiseur
Le transfert de chaleur est alors naturel : le climatiseur se réchauffe et l’air de la pièce refroidit jusqu’à atteindre un équilibre.

De l’autre côté du climatiseur, le côté qui évacue la chaleur dehors, il faut que votre clim soit plus chaude que l’air dehors : de cette façon, la chaleur sortira de la clim pour aller se perdre dehors :

transfert thermique climatiseur
Au final, la chaleur sera passée de votre pièce, à la clim, puis dehors.

Si on fait le bilan, il faut que votre clim soit plus froide que votre pièce, mais plus chaude que l’air dehors. Or ceci n’est pas possible a priori : un espace climatisé est souvent déjà plus froid dedans que dehors, et la clim continue bien de fonctionner. Il y a donc une astuce.

L’astuce est de forcer la partie de la clim qui est dans votre maison à se refroidir et la partie dehors à s’échauffer. Ceci est possible grâce à la détente et à la compression d’un gaz.

Quand on détend un gaz, il se refroidit : mettez un thermomètre directement à la sortie de votre bombe de déodorant (qui est pressurisée) et vous verrez : ça descend jusqu’à −50 °C. Le phénomène inverse fonctionne également : comprimer un gaz a pour effet de le chauffer : on voit ça avec la pompe à vélo, qui chauffe soudainement quand on l’actionne tout en bouchant la sortie d’air.
Votre climatiseur utilise un circuit fermé contenant du gaz, qui est alternativement détendu puis comprimé.

La partie du circuit en contact avec l’air de votre pièce contient de l’air très fortement détendu. De cette façon, le gaz est très froid et la chaleur passe rapidement de l’air vers le gaz. Ainsi, l’air de votre maison refroidit et le gaz se réchauffe.

Ensuite, une pompe transporte le gaz devenu chaud vers le circuit situé à l’extérieur, où il est très fortement comprimée : il chauffe au delà de la température extérieure et la chaleur s’en échappe.

Enfin, le gaz retourne dans le climatiseur pour être détendu. Le tout fonctionnant en circuit fermé et continu :

schéma complet climatiseur
Le principe est assez simple : la détente puis la compression du gaz le force à accepter la chaleur dans la maison puis à libérer la chaleur dehors.
C’est de cette manière que cet appareil force les transferts de chaleur depuis l’air de votre pièce vers l’extérieur, et ainsi obtenir de l’air froid dans votre maison.

On peut déjà remarquer que plus il fait froid dans votre maison, plus la détente de gaz dans la maison doit être importante. De même, plus il fait chaud dehors, plus le compresseur doit échauffer le gaz pour arriver à dépasser la température de l’air extérieur.

Ceci est la raison pour laquelle un climatiseur consomme d’autant plus d’énergie que la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur est importante, et que chaque degré « moins froid » représente une économie d’énergie conséquente.


Je place ceci à part, car c’est une digression mais qui a quand-même sa place ici.

La plupart des climatiseurs, et surtout les autres systèmes de production de froid tel que les réfrigérateurs, utilisent une autre astuce : plutôt que d’utiliser seulement du gaz, ils utilisent un produit dont la température de liquéfaction/ébullition est proche de la température ambiante. Ainsi, dans le détendeur, le liquide devient du gaz et dans le compresseur, le gaz redevient liquide. Ceci augmente très largement le rendement de l’appareil.

La raison à ça est que le changement d’état s’accompagne toujours d’un échange de chaleur. Il suffit alors de changer l’état du fluide dans le système pour forcer une absorption ou un dégagement de chaleur. Il n’y a pas besoin de compresser beaucoup : juste assez pour qu’un changement d’état soit forcé par une variation de pression du fluide.

Cette chaleur de changement d’état est appelée « chaleur latente » : on ne la ressent pas, mais elle est là, et c’est elle qui est transportée dans le circuit de refroidissement du climatiseur (et de votre frigo aussi), par un fluide dit caloporteur (« transporteur de calories » donc de chaleur).

Ce système à changement de phase, couplé avec des compresseurs et détendeurs est bien plus efficace qu’un simplement circuit à une seule phase (juste du gaz).


Similitudes avec le réfrigérateur et la pompe à chaleur
Une dernière note, enfin.

Le climatiseur transporte de la chaleur d’une région à refroidir à une autre région où on peut l’évacuer. Si on branche le circuit d’une clim à l’envers, alors la chaleur – les calories – sont transportées dans l’autre sens : d’une région où l’on peut les prendre facilement vers l’intérieur de la maison. Si on fait ça, on se retrouve avec une pompe à chaleur : les calories sont prises dehors dans l’air ou dans le sol et transportées à l’intérieur de la maison.

De façon schématique, si vous faites une ouverture de la dimension de votre frigo dans votre mur, que vous ouvrez le frigo sur le dehors et gardez la grille à l’intérieur, alors en hiver votre frigo agira comme une pompe à chaleur : des calories seront prises de l’intérieur du frigo (en contact avec l’air dehors) et transportées vers la grille dans votre maison. Cela fonctionnera (avec un rendement misérable, et si le frigo s’enclenche, mais ça marche).

Capter et transporter de la chaleur déjà existante est plus rentable que de créer de la chaleur à partir d’électricité ou de bois : on peut par exemple récupérer 400 W de chaleur avec une pompe qui ne consomme que 100 W d’électricité.

On dit alors que le coefficient de performance de la pompe à chaleur est de 4, et ça veut dire que pour un même investissement de 100 W d’électricité, on récupère 4 fois plus de chaleur avec une pompe à chaleur qu’avec un chauffage électrique.
Ceci est très rentable économiquement, mais il ne faut pas confondre ça avec un « rendement sur-unitaire » car ce n’est pas le cas. Un chauffage électrique converti de l’électricité en chaleur (le rendement maximum est de 1), alors que la pompe à chaleur transporte de la chaleur, et le transport ne constitue pas une conversion d’énergie et on ne parle donc pas de rendement : on peut très bien transporter 4 kW/h de chaleur avec un appareil consommant 1 kW/h.

image d’illustration de Bill Smith

Comment fonctionne un climatiseur ?

http://couleur-science.eu/rss.php

un climatiseur sous la neige
Il y a trois ans je publiais un article sur la production du froid. Je me permet de le compléter avec un nouvel article sur les climatiseurs, car malgré les apparences, un climatiseur n’est pas du tout un radiateur que l’on aurait monté à l’envers.

La chaleur, l’énergie thermique, c’est de l’énergie « dégradée », « désordonnée » : les molécules d’un corps chaud sont plus agitées, désordonnées que dans un corps froid. Vu sous cet angle, refroidir un corps serait de calmer ou d’ordonner les molécules. Or, si avoir un système désordonné à partir d’un système ordonné est très simple, l’inverse l’est beaucoup moins ! Et ceci est valable aussi dans la vie courante : est-il plus simple d’obtenir un puzzle ordonné ou désordonnée ?

En fait, il est fondamentalement impossible d’ordonner un système désordonné. C’est si fondamental même, que cela porte le nom de « deuxième principe de la thermodynamique ».
Ce principe dit que la quantité d’énergie « dégradée » dans un système isolé ne peut qu’augmenter (c’est la notion d’entropie). Il n’existe donc aucune machine qui puisse juste refroidir un corps qu’on lui présente : ça serait une violation du deuxième principe.

Les frigos, ou climatiseurs font toujours quelque chose de plus que juste refroidir un corps : ils entraînent un échauffement quelque part ailleurs : votre frigo provoque un échauffement sur la grille au dos, et le climatiseur libère également une grande quantité de chaleur vers l’extérieur.

C’est uniquement comme ça que l’on peut refroidir un corps : en réchauffant quelque chose d’autre à la place. En réalité, ces appareils déplacent de la chaleur : ils prennent la chaleur au corps à refroidir pour l’évacuer dehors. Pour cela, il existe plusieurs méthodes, la plus simple étant celle que je vais expliquer ci-dessous.

Le climatiseur doit prendre la chaleur contenue dans l’air de la pièce pour l’évacuer dehors. Pour cela, il faut tout d’abord que la chaleur passe de la pièce à votre clim. Ceci ne peut se faire que si votre climatiseur est plus froid que votre intérieur : la chaleur ne s’écoulant toujours que du corps chaud vers le corps froid :

transfert thermique climatiseur
Le transfert de chaleur est alors naturel : le climatiseur se réchauffe et l’air de la pièce refroidit jusqu’à atteindre un équilibre.

De l’autre côté du climatiseur, le côté qui évacue la chaleur dehors, il faut que votre clim soit plus chaude que l’air dehors : de cette façon, la chaleur sortira de la clim pour aller se perdre dehors :

transfert thermique climatiseur
Au final, la chaleur sera passée de votre pièce, à la clim, puis dehors.

Si on fait le bilan, il faut que votre clim soit plus froide que votre pièce, mais plus chaude que l’air dehors. Or ceci n’est pas possible a priori : un espace climatisé est souvent déjà plus froid dedans que dehors, et la clim continue bien de fonctionner. Il y a donc une astuce.

L’astuce est de forcer la partie de la clim qui est dans votre maison à se refroidir et la partie dehors à s’échauffer. Ceci est possible grâce à la détente et à la compression d’un gaz.

Quand on détend un gaz, il se refroidit : mettez un thermomètre directement à la sortie de votre bombe de déodorant (qui est pressurisée) et vous verrez : ça descend jusqu’à −50 °C. Le phénomène inverse fonctionne également : comprimer un gaz a pour effet de le chauffer : on voit ça avec la pompe à vélo, qui chauffe soudainement quand on l’actionne tout en bouchant la sortie d’air.
Votre climatiseur utilise un circuit fermé contenant du gaz, qui est alternativement détendu puis comprimé.

La partie du circuit en contact avec l’air de votre pièce contient de l’air très fortement détendu. De cette façon, le gaz est très froid et la chaleur passe rapidement de l’air vers le gaz. Ainsi, l’air de votre maison refroidit et le gaz se réchauffe.

Ensuite, une pompe transporte le gaz devenu chaud vers le circuit situé à l’extérieur, où il est très fortement comprimée : il chauffe au delà de la température extérieure et la chaleur s’en échappe.

Enfin, le gaz retourne dans le climatiseur pour être détendu. Le tout fonctionnant en circuit fermé et continu :

schéma complet climatiseur
Le principe est assez simple : la détente puis la compression du gaz le force à accepter la chaleur dans la maison puis à libérer la chaleur dehors.
C’est de cette manière que cet appareil force les transferts de chaleur depuis l’air de votre pièce vers l’extérieur, et ainsi obtenir de l’air froid dans votre maison.

On peut déjà remarquer que plus il fait froid dans votre maison, plus la détente de gaz dans la maison doit être importante. De même, plus il fait chaud dehors, plus le compresseur doit échauffer le gaz pour arriver à dépasser la température de l’air extérieur.

Ceci est la raison pour laquelle un climatiseur consomme d’autant plus d’énergie que la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur est importante, et que chaque degré « moins froid » représente une économie d’énergie conséquente.

Je place ceci à part, car c’est une digression mais qui a quand-même sa place ici.

La plupart des climatiseurs, et surtout les autres systèmes de production de froid tel que les réfrigérateurs, utilisent une autre astuce : plutôt que d’utiliser seulement du gaz, ils utilisent un produit dont la température de liquéfaction/ébullition est proche de la température ambiante. Ainsi, dans le détendeur, le liquide devient du gaz et dans le compresseur, le gaz redevient liquide. Ceci augmente très largement le rendement de l’appareil.

La raison à ça est que le changement d’état s’accompagne toujours d’un échange de chaleur. Il suffit alors de changer l’état du fluide dans le système pour forcer une absorption ou un dégagement de chaleur. Il n’y a pas besoin de compresser beaucoup : juste assez pour qu’un changement d’état soit forcé par une variation de pression du fluide.

Cette chaleur de changement d’état est appelée « chaleur latente » : on ne la ressent pas, mais elle est là, et c’est elle qui est transportée dans le circuit de refroidissement du climatiseur (et de votre frigo aussi), par un fluide dit caloporteur (« transporteur de calories » donc de chaleur).

Ce système à changement de phase, couplé avec des compresseurs et détendeurs est bien plus efficace qu’un simplement circuit à une seule phase (juste du gaz).

Une dernière note, enfin.

Le climatiseur transporte de la chaleur d’une région à refroidir à une autre région où on peut l’évacuer. Si on branche le circuit d’une clim à l’envers, alors la chaleur – les calories – sont transportées dans l’autre sens : d’une région où l’on peut les prendre facilement vers l’intérieur de la maison. Si on fait ça, on se retrouve avec une pompe à chaleur : les calories sont prises dehors dans l’air ou dans le sol et transportées à l’intérieur de la maison.

De façon schématique, si vous faites une ouverture de la dimension de votre frigo dans votre mur, que vous ouvrez le frigo sur le dehors et gardez la grille à l’intérieur, alors en hiver votre frigo agira comme une pompe à chaleur : des calories seront prises de l’intérieur du frigo (en contact avec l’air dehors) et transportées vers la grille dans votre maison. Cela fonctionnera (avec un rendement misérable, et si le frigo s’enclenche, mais ça marche).

Capter et transporter de la chaleur déjà existante est plus rentable que de créer de la chaleur à partir d’électricité ou de bois : on peut par exemple récupérer 400 W de chaleur avec une pompe qui ne consomme que 100 W d’électricité.

On dit alors que le coefficient de performance de la pompe à chaleur est de 4, et ça veut dire que pour un même investissement de 100 W d’électricité, on récupère 4 fois plus de chaleur avec une pompe à chaleur qu’avec un chauffage électrique.
Ceci est très rentable économiquement, mais il ne faut pas confondre ça avec un « rendement sur-unitaire » car ce n’est pas le cas. Un chauffage électrique converti de l’électricité en chaleur (le rendement maximum est de 1), alors que la pompe à chaleur transporte de la chaleur, et le transport ne constitue pas une conversion d’énergie et on ne parle donc pas de rendement : on peut très bien transporter 4 kW/h de chaleur avec un appareil consommant 1 kW/h.

image d’illustration de Bill Smith

Firefox Is Back. It’s Time to Give It a Try. - The New York Times

Le Hollandais Volants -- Liens

Un article pour pousser Firefox, dans le New-York Times :D


— (permalink)

L'histoire du féminisme : flux et reflux

How Tommy links
(Permalink)

Notre routine avec maman !

Sohann's blog

Tous les lundis et les jeudis, on passe la journee ensemble avec maman. Alors depuis le temps on a notre petite routine, qui change au fur et a mesure que je grandis. Voila celle de des derniers temps :-)

Le matin, quand papa part au travail en velo, maman m'asseoit sur le rebord de la fenetre et je le guette pour lui faire coucou.

description

Puis, on part en balade. On va presque toujours au parc de l'Ovalie dire bonjour aux canards et parfois leur apporter du pain dur.

description

On fait un arret aux jeux et c'est bien parce qu'a cette heure-la il y a quelques copains mais pas trop!

description

En rentrant de balade, on fait un arret pour dire bonjour aux poissons et a monsieur lapin. Je n'oublie jamais qu'il faut donner a manger aux poisson!

description

description

Puis on mange tous les 2 avec maman.

description

Je fais une bonne sieste, et maman se repose aussi. Puis au reveil, on fait un gros calinou tout doux.

description

description

Ensuite, on joue, on lit des histoires, s'il ne fait pas trop chaud on retourne se balader. Une fois que la terrasse est a l'ombre, je m'amuse dans ma petite piscine pour me rafraichir, et j'adore ca!

description

En general, on va rejoindre papa qui rentre du travail, soit avec mon petit velo, soit sur le siege derriere maman.

L'ÉCONOMIE DE L'ATTENTION : Le commencement ! - YouTube

Les liens du Lapin Masqué

Une vidéo assez courte sur l'économie de l'attention, de comment les data-vampires nous utilisent pour faire du fric, et pourquoi c'est collectivement dangereux pour nous et la démocratie.

Et quelques solutions simples pour commencer à y remédier.
Permalink

Eye in the Sky: Real-time Drone Surveillance System (DSS) for Violent Individuals Identification - Arfy'z tranche du Net

Le Hollandais Volants -- Liens

On en est là : http://fr.ubergizmo.com/wp-content/uploads/2016/06/drone-half-life-2.jpg

C'est un drone photographe dans un jeu vidéo dystopique futuriste où on joue un résistant.

Bientôt ça sera ça : https://vignette.wikia.nocookie.net/half-life/images/1/1f/Manhacks_Citadel.jpg/revision/latest/scale-to-width-down/200?cb=20090804101542&path-prefix=en

Même jeu, mais ça c'est un drone où l'hélice est une lame tranchante destiné pour éliminer les gêneurs.

En France, on en est au stade 1 : http://m.leparisien.fr/faits-divers/istres-la-police-municipale-se-dote-de-drones-de-surveillance-une-premiere-11-04-2018-7659057.php
Y'a des drones pour surveiller. Bientôt y aura une IA dessus et ensuite des armes.


— (permalink)

Taxe de livraison de produits achetés en ligne : entre 1 et 2% du prix selon la distance parcourue - Blog du Modérateur

Le Hollandais Volants -- Liens

Donc si je résume :
– c’est en fonction de la distance parcourrue
– c’est applicable sur le territoire français
– c’est applicable si la livraison se fait avec un véhicule fonctionnant à l’énergie fossile.

Ouais, donc c’est une taxe déguisée sur l’essence, quoi.

Ah et j’oubliais :
– c’est applicable uniquement à Amazon (en réalité c’est pour les boîtes avec un CA > 50M€, mais ça signifie "seulement Amazon", à ce tarif)

Dites, ça ne serait pas plus simple de les obliger à payer leurs impôts ? Comme tout le monde ?


— (permalink)

Il y a deux clés sur la Bugatti Chiron

Le Hollandais Volants -- Liens

Je vois pas l’intérêt : 380 et 420 sont quand-même assez proches, comme vitesse.

Par contre, l’idée est sympa. Ils devraient faire pareille sur toutes les voitures : une clé où c’est limité à 80, et une autre clé où c’est limité à 130. Ça me semble pas mal pour les excès de vitesse et la sécurité.

(d’ailleurs j’ai jamais compris pourquoi on vend des voitures qui peuvent monter à 200 km/h quand c’est autorisé nulle part…)


— (permalink)

The new (and old) CSS units you've never heard about

Le Hollandais Volants -- Liens

:o


— (permalink)

Coupe du monde 2018 : sur le maillot de l’Espagne, le violet de la discorde

Le Hollandais Volants -- Liens

(désolé)

Ben c’est pas différent de France et son drapeau : où le blanc représente la monarchie et les deux autres couleurs (celles de Paris), sont entente avec le peuple (source : http://www.elysee.fr/la-presidence/le-drapeau-francais/ ).

M’enfin, j’espère que espagnols ont tous un diplôme et se nourrissent eux-même, hein…


— (permalink)
more
mark as read